Dialogue dexiles

  • le samedi, 30 Janvier 2016
    à 18:00
  • Salle de spectacle du Château Blanc
    Flixecourt
  • Tout public à partir de 12 ans
  • Durée : 1H20
  • http://www.compagnieduberger.fr/

DIALOGUES D’EXILES / Compagnie du Berger

Le Théâtre convie l’Histoire et les petites gens…

Quand le Théâtre s’appuie sur l’Histoire, d’autant plus si elle est chargée et terrible comme le contexte de DIALOGUES D’EXILES, il ne doit cependant pas rogner sur sa fonction première de divertissement, tout en éveillant les consciences au recours d’un prisme qui décale la vérité des faits historiques vers un lieu plus petit, plus commun, plus intime…

Quand Brecht entame DIALOGUES D’EXILES, il est lui-même en exil, et Kalle et Ziffel révèlent surement deux facettes de sa même personne, déchiré entre son amour pour son pays et ses multiples raisons de fuir… Il mettra plus de quinze ans à écrire, raturer et réécrire ce texte, sans jamais le finir. Brecht y concentre tout son art dans l’accomplissement d’un théâtre épique, à mille lieues du ressenti, de l’identification, du mondain. Retranscrire DIALOGUES D’EXILES et cette charge sur le « long terme » aurait eu un effet contraire à l’appétit de légèreté et d’humour noir de son auteur.

Au lieu de ces quinze années, nous avons préféré traduire tout cela sur une nuit blanche, longue et joyeuse ; dans un concert de mots qui convieraient Kalle, Ziffel, quelques musiciens, et d’autres gars de passage, au sous-sol d’un troquet désert mais accueillant pour ces quelques poignées de petites gens que l’Histoire a oubliées pour la plupart… Kalle et Ziffel sont leurs voix, et nous tous leurs amis.

  • Texte français : Jean Baudrillard & Gilbert Badia (l’Arche)
  • Mise en scène : Olivier Mellor
  • Avec : Olivier Mellor, Stephen Szekely
  • Chansons de : Bertolt Brecht / Kurt Weill, Léo Ferré, Bernard Dimey, Jean Yanne, Raoul de Godewarsvelde, Jesse Garon...
  • Musiciens : Romain Dubuis, Séverin “Toskano” Jeanniard, Olivier Mellor, Cyril “Diaz” Schmidt & Stephen Szekely
  • Lumière : Benoît André
  • Son : Séverin Jeanniard
  • Scénographie : Noémie Boggio, Alexandrine Rollin
  • Costumes : Hélène Falé
  • Administration : Karine Thénard Leclerc
  • Illustrations : Sylvain Barberot
  • Graphisme : Carine Vernon / Tri-Angles
  • Crédit photos : Ludo Leleu